Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La lettre de Toulouse

La lettre de Toulouse

L'objectif de La lettre de Toulouse est de garder le contact avec les amis de l'association économique EMC (Entreprise-Marketing-Communication) créée par José Badie.

1 Février 2006

162 PREVOIR L’'AVENIR … CE SERAIT URGENT !

Personne n’ignore que 2007 verra se dérouler en France une élection présidentielle. Les medias l’évoquent suffisamment. Quatorze ou quinze mois nous en séparent. Mais, déjà, les « Politiques » s’affairent. Ce ne sont que bruits et rumeurs, des noms sont lancés, des plans de campagne s’échafaudent ici et là … Mais personne ne semble, dans ce « magma politicailleur », s’interroger sur les vraies raisons de s’inquiéter ou de se rassurer…
Pourtant, il existe de sérieuses raisons de se préoccuper de notre Avenir, celui de la Nation tout d’abord, celui des citoyens français ensuite, et tout particulièrement celui des travailleurs, qu’ils soient salariés ou « momentanément » privés d’emploi.  Laissons de coté le cas des « voyous » qui, eux, ne cherchent nullement un emploi car ils gagnent beaucoup plus, dans nos banlieues, par et dans des trafics de tous genres. Les élections, ils s’en f… !
A mon sens, le grave problème qui se pose actuellement (et depuis longtemps) est celui de l’Emploi. Aggravé de surcroît par la Mondialisation des Affaires.
On ne peut que s’étonner de voir un PDG de l’Océan indien  « oser » lancer une Offre Publique d’Achat (à ses conditions, bien entendu) sur Arcelor, ce conglomérat européen de l’Acier. Mais c’est dans l’ordre des choses actuelles !  Tout s’internationalise. On ne peut pas, par contre,  s’étonner de la myopie de nos Politiques nationaux qui persistent à s’affronter, droite-gauche,  alors que l’origine de nos difficultés bien françaises est dans l’aveuglement persistant depuis des décennies et l’incohérence des politiques suivies depuis au moins 1981 et même plus. On devrait mesurer de plus près les dégâts commis en France depuis 1945
Cette IV° République tant décriée qui a pourtant reconstruit notre Pays malgré l’opposition à gauche d’un Communisme « triomphant » et à droite d'un Bonapartisme à courte vue, cette V° République qui avait suscité tant d’espoir chez les « braves gens » mais voulue pour la plus grande gloire d’un seul homme. La V°-bis qui a suivi la disparition du grand homme et laissé ses successeurs dans l’absence de toute lucidité politique, financière et sociale.
Selon les discours, tout est blanc ou noir, selon le coté où l’on se place, et réciproquement. Un Etat « hypertrophié » et contre-nature, des appétits gloutons et, surtout, l’absence de tout courage politique, malgré les dires des uns et des autres.
En voulez-vous un exemple ? Un ministre, Thierry Breton, dénonce l’affolant déficit, qui nous mine, de notre Pays: deux mille milliards d’euros. Sur le moment,  de grandes déclarations, verbales ou écrites… Mais depuis, silence radio ! Pour l’heure, on en est à « ergoter » sur la valabilité d’une TVA à 5,50 % pour les ravalements et « rafistolages » de quelques immeubles ou villas. Bien triste présage.
Au moment où des questions très importantes se posent au monde entier et à la France en particulier, on ne sent dans notre pays aucun souffle régénérateur parmi nos Dirigeants. Comme il est difficile, en notre temps, de concevoir une certaine lucidité et un zeste d’espoir !  Et pourtant,l’Avenir est tout pour nous et pour nos enfants !Alors, d’où viendra l’étincelle qui nous redonnera espoir et confiance. Cependant, de nature, je ne suis pas pessimiste… ! Le Sage dit : « A chaque jour, suffit sa peine ! »
Il faut donc espérer, c’est la Sagesse !
José BADIE
 

Publié par EMC à 10:19am
Avec les catégories : #E-dito JBA

commentaires

Olivier H 20/02/2006 18:05

Cher José
je vous fais donc part de l'existence, de deux blogs politiques sur lesquels je m essaie à l'art de la politique
il s agit des deux blogs  politiques "critiques" et constructifs suivants :
http://devilliers.blogmilitant.com
http://sarko.blogmilitant.com
il me reste a créer celui de segolene royal mais je ne l apprecie certainement pas suffsamment encore ...ca va certainement venir !
Bien à vous et que Dieu oublie longtemps de vous faire signe !!!

druille 02/02/2006 19:18

Bonjour très cher Monsieur José Badie,

 

J’ajoute ce commentaire pour plusieurs raisons.
1)      abonder dans vos efforts de communication moderne et promouvoir votre blog
2)      vous dire toute la sagesse que vous m’inspirez
3)      partager mon optimisme régional

 

Dans chacun de vos éditoriaux vous nous faites par de « sagesse ». Je vous connais depuis peu et c’est bien ce trait de caractère qui m’attire. Je comprends que vous méditez souvent et de longues heures.
Hé bien, mes lectures confortent mon sentiment. Dans la revue cerveaux&psycho de ce bimestre (http://www.cerveauetpsycho.com/ ), l’article sur la neurologie de la méditation explique que cette celle-ci renforce les traits de caractère positifs. Colère, contrariété, haine, envie et jalousie s’estompent avec cette pratique. Cet équilibre permet sûrement de mieux analyser les faits de société, et vous nous le prouvez.
Aussi sagesse égale optimisme, et là encore vos écrits et vos actes en font état. Entretenir des relations humaines, communiquer, créer un site internet puis un blog sont des actions qui s’inscrivent dans le long terme, avec une vision d’avenir.
Bien sûr tout n’est pas rose, et la sagesse autorise de voir la réalité en face.
N’ayant pas vos capacités intellectuelles et bien moins encore votre expérience, je ne m’exprimerai pas sur l’avenir de notre pays. Mais pour parler politique régionale, je voudrais énoncer l’énorme espoir que me procure Monsieur le maire de Toulouse, Monsieur Jean Luc Moudenc, qui avec toute son équipe municipale a lancé l’Agenda21 de Toulouse (http://www.agenda21-toulouse.org/public/). Je plébiscite cet engagement d’une ampleur sans précédent. L’étincelle que vous appelez de vos vœux, puisse t’elle être celle-ci, si proche de nous.

 

J’espère que vous comprendrez mieux mon plaisir à chacune de nos rencontres.
@ très bientôt
Bruno Druille